03 fév

Processus pour mieux créer ou gérer une description de poste

Cas d’un poste nouveau : processus conventionnel de création des descriptions de poste

  1. Identification et positionnement des postes dans l’organisation, en général cette étape est réalisée par note et/ou au cours d’un entretien entre le responsable hiérarchique concerné par la création du nouveau poste et un expert RH,
  2. Choix du titre de poste et de son positionnement a priori dans la classification,
  3. Description sommaire du rôle attendu par le responsable hiérarchique et reformulation éventuelle synthétique dans un format « maison »,
  4. Rédaction d’un projet de description de poste par l’expert RH et/ou le Responsable hiérarchique,
  5. Discussions et deux ou trois navettes de finalisation entre Responsable(s) hiérarchique(s) (si le N+1 du Responsable hiérarchique concerné est impliqué) et l’expert RH,
  6. Rédaction de la description de poste au format « définitif » maison,
  7. Validation finale,
  8. Eventuellement pesée du poste par le Comité de classification et rangement dans la classification.

Temps total cumulé entre les différents intervenants pour produire une description de poste : 6h à 8h.

Lorsque la description de poste est produite et après une période de pratique au minimum de six mois pour le titulaire du poste, il est opportun de revoir et d’amender cette description de poste à la lumière de l’expérience. Ce qui n’est pas toujours pratiqué.

Cas d’un poste existant mais ayant évolué avec changement hiérarchique de son titulaire et/ou de son Responsable hiérarchique.

 

Check-list pour une meilleure conception de poste

  1. Définir toutes les activités de l’entreprise selon un format uniforme et bâtir une base de données des activités,
  2. Catégoriser les activités selon la grille MACS, a priori (activités Managériales, Administratives, Clés, Secondaires),
  3. Définir le pourcentage de temps optimal devant s’appliquer à chaque activité sur la base de l’observation des bonnes pratiques et des décisions organisationnelles,
  4. Intégrer un « certain degré de redondance » par superposition partielle d’activités clés entre postes devant assurer des continuités de services,
  5. Valider les descriptions de poste entre le titulaire de poste et sa hiérarchie,
  6. Mettre en place un processus de mise à jour permanent des activités et descriptions de postes.

Contact : b.bouchet@skillandservice.com

Laisser une réponse